ISlean'sider n°5 – Entretien innovateur avec Armel Le Coz

Entretien avec Armel Le Coz, cofondateur d’expérimentations citoyennes au sein de Démocratie Ouverte

Nous soutenons cette aventure innovante depuis le début : réinventer, en les explorant pour les coconstruire, les nouveaux modèles de gouvernance citoyenne. Nous avons la chance d’avoir pu échanger avec Armel Le Coz, cofondateur de la plateforme Parlement & Citoyens et de l’association Démocratie Ouverte

ISlean – Quelle est l’origine de cette aventure ?

Armel Le Coz – A l’origine, une rencontre avec Cyril Lage, ancien consultant dans un cabinet de lobbying : nous avons partagé le constat de l’asymétrie d’accès aux décideurs entre des entités structurées et les citoyens. Cyril avait décidé d’aider les parlementaires souhaitant changer ces pratiques à expérimenter d’autres modes de fonctionnement dans une logique de transparence. Nous avons uni nos forces pour réduire cette rupture d’égalité. J’avais une expérience similaire dans les collectivités locales pour lesquelles je travaillais comme designer indépendant sur la construction de dispositifs participatifs. Nous avons créé ensemble la plate forme Parlement & Citoyens et l’avons lancée avec 6 députés et sénateurs de tous bords.

ISlean – Comment fonctionne Parlement & Citoyens ?

Armel Le Coz – Nous avons deux objectifs principaux. Premièrement, que le député fasse sa proposition de loi en dehors des coulisses de l’Assemblée Nationale ou du Sénat, qu’il ouvre plus ses réflexions et ses travaux, et qu’il donne des informations sur ceux qui y participent. La démarche Parlement & Citoyens apporte de la transparence : le député s’engage à mettre sur la plate forme toutes les contributions qu’il reçoit. Le second objectif est de faire participer les citoyens, pour viser à les remettre sur un pied d’égalité avec tout autre groupe d’influence plus structuré.

La méthode consiste à faire travailler le député sur une description détaillée de son problème, en lui faisant expliciter les causes, les enjeux et les solutions envisagées. Les citoyens sont alors invités à se positionner sur chaque point présenté. Enfin, une synthèse des contributions citoyennes est rédigée et un débat avec le député est organisé pour en discuter.

Avec Parlement & Citoyens, nous sommes le tiers-garant en tant qu’association citoyenne, nous établissons un fonctionnement dans lequel le député et les citoyens acceptent de rentrer. C’est un facteur de participation et de confiance.

ISlean – Après presque 2 ans, quels sont les résultats de P&C ?

Armel Le Coz – Le dispositif a déjà permis de faire voter une première loi ! La méthode fonctionne bien car nous proposons aux citoyens de s’exprimer sur un point particulier et la participation vise un résultat concret. Nous travaillons sur une deuxième version de la plate forme qui permettra à terme de réaliser plus facilement des synthèses de plusieurs dizaines de milliers de contributions. Nous réfléchissons également à l’organisation de consultations en présentiel pour compléter la participation en ligne.

ISlean – Déjà d’autres expérimentations au sein de Démocratie Ouverte ?

Armel Le Coz – Le but de Démocratie Ouverte est d’aider à rendre la gouvernance des acteurs publics plus transparente, plus participative et plus collaborative. Nous avons mis à disposition du Conseil National du Numérique une partie de notre méthode et la plate-forme P&C pour lancer la grande consultation numérique nationale (#contribuez). Un autre projet, Territoires Hautement Citoyens (THC), propose une méthode aux collectivités locales pour passer d’un mode de gouvernance classique à une gouvernance plus ouverte vers les citoyens.

ISlean – Un dernier mot ?

Armel Le Coz – Merci à ceux qui s’engagent dans le collectif et bienvenue à ceux qui veulent agir avec nous, nous cherchons du monde et des partenaires !

Propos recueillis avec Arnaud Bouclon pour ISlean consulting

Louis-Alexandre Louvet

Depuis 2000 dans le conseil, Louis-Alexandre s'est spécialisé dans les problématiques d'innovation et de lancement de nouvelles offres s'appuyant sur les technologies, notamment au travers de la conception de stratégie et de schéma directeur SI. Il accompagne également le cadrage et le pilotage de grands programmes de transformation faisant levier sur le SI. Il développe les études sur l'impact et la valeur des technologies pour différents secteurs, notamment le secteur immobilier, fédérations professionnelles, associations. Louis Alexandre a accompagné le cours Essec / Centrale Paris / Strate Collège, création d'un produit innovant pendant 2 ans. En tant que citoyen passionné par la transformation des usages, Louis-Alexandre est également membre du bureau de Démocratie Ouverte, association qui conçoit, développe et teste de nouveaux modèles de gouvernance citoyenne. Il a rejoint ISlean consulting en novembre 2012.


Louis-Alexandre Louvet

Depuis 2000 dans le conseil, Louis-Alexandre s'est spécialisé dans les problématiques d'innovation et de lancement de nouvelles offres s'appuyant sur les technologies, notamment au travers de la conception de stratégie et de schéma directeur SI. Il accompagne également le cadrage et le pilotage de grands programmes de transformation faisant levier sur le SI. Il développe les études sur l'impact et la valeur des technologies pour différents secteurs, notamment le secteur immobilier, fédérations professionnelles, associations. Louis Alexandre a accompagné le cours Essec / Centrale Paris / Strate Collège, création d'un produit innovant pendant 2 ans. En tant que citoyen passionné par la transformation des usages, Louis-Alexandre est également membre du bureau de Démocratie Ouverte, association qui conçoit, développe et teste de nouveaux modèles de gouvernance citoyenne. Il a rejoint ISlean consulting en novembre 2012.