Stage "Go Pro" à ISlean de Guillaume de Malleray, étudiant à l'ESSEC

Dans le cadre d’un « stage Go Pro », un étudiant de première année de l’ESSEC nous livre sa vision de notre cabinet

Guillaume de Malleray est passé chez nous en janvier 2016, dans le cadre du « stage Go Pro » de l’ESSEC, stage de découverte d’une semaine pour les nouveaux admis, dont le but est de découvrir un secteur ou un type d’entreprise.

Guillaume était intéressé par le conseil, et Louis-Alexandre Louvet, associé d’ISlean ancien de l’ESSEC, avait fait acte de candidature pour accueillir des étudiants pour ce stage Go Pro.

Nous avons le plaisir de vous livrer ci-dessous quelques extraits de son rapport, dont l’intégralité est consultable avec ce lien.

« Mais avant d’être un cabinet de conseil, ISlean Consulting est avant tout une petite entreprise où il fait bon vivre. Qui ne serait pas sceptique lorsqu’on lui présenterait une énième entreprise qui prétend remettre l’humain au cœur de l’entreprise et vouloir changer le monde ? Et pourtant, moi qui suis plus que rétif à ce genre de discours, j’ai été convaincu. Non pas par des belles paroles mais par la force de ce que je voyais. Ce cabinet ambitionne d’inventer avec ses clients l’entreprise de demain, c’est-à-dire une structure connectée, apprenante et libérée. Et force est de constater qu’ISlean montre déjà l’exemple : se dégage au sein de ses bureaux une atmosphère saine et sereine qui bien souvent tranche avec celles qu’on peut observer dans les entreprises qui lui font justement appel. Je m’attendais en fait à un fort sérieux d’un cabinet de conseil – encore plus s’il était lié aux SI – sous-tendu par du stress et de la précipitation. Si le sérieux était de mise, j’ai été frappé par la sérénité des consultants que je pouvais suivre ; non seulement, ils avaient l’air de prendre plaisir à ce qu’ils faisaient mais en plus de s’épanouir. Reste à mes yeux quand même une interrogation : cette ambiance si agréable que j’ai pu ressentir durant ces quelques jours – à tel point que j’avais l’impression de me trouver au sein une entreprise familiale – est-elle seulement possible dans une entreprise de 100, 200 voire mille individus ?« 

« La diversité est aussi un aspect évident, qui se ressent presque en permanence. Il est vrai que j’ai eu la chance de suivre différents consultants travaillant sur différents projets. Mais chaque mission est unique et nécessite une approche spécifique ne serait-ce que par la spécificité des personnes associées sur le projet. Il y a même un côté impressionnant à pouvoir s’adapter aussi vite à une nouvelle entreprise : en quelques jours, le consultant doit être capable d’intégrer sa culture, son écosystème et ses différents acteurs pour pouvoir délivrer des livrables rapidement. « 

« Pour conclure, j’ai vraiment apprécié ces quelques jours passés en compagnie des consultants d’ISlean. Ils m’ont permis d’actualiser en quelque sorte ma vision du conseil, de voir à quel point ce dernier est en monde en soi. Mais ils m’ont surtout donné envie de travailler, de finalement en finir avec la théorie des études et de commencer à entreprendre une action utile pour les autres. Ils ont même instillé en moi l’espoir de trouver un travail où j’aurais le sentiment de m’épanouir à chaque instant et je ne les remercierais, je pense, jamais assez pour cela.« 

 

L’avis d’ISlean consulting sur l’expérience Go Pro : 

Go pro est une excellente façon de mettre en oeuvre l’une de nos valeurs : « Apprendre et transmettre ».
  • Go pro nous a d’abord permis de transmettre à un jeune étudiant une vision de notre métier – consultant en stratégie et transformation digitale – au travers d’une immersion sur nos missions, auprès de plusieurs professionnels. Cette tranche de vie professionnelle lui a permis de confirmer ou de compléter sa vision de notre métier dans un environnement entrepreneurial (notre cabinet est une PME),
  • Go pro nous a permis également de bénéficier d’un nouveau regard et des observations bienveillantes du futur professionnel : à l’issue de la semaine passée avec notre équipe, Guillaume a partagé son rapport d’étonnement ; ce qui nous a donné de nouvelles opportunités d’amélioration, au-delà de constats rassurants sur notre façon d’exercer un métier exigeant. 
  • Merci donc à l’Essec d’avoir lancé cette expérimentation, aussi utile pour l’entreprise accueillante, que pour le jeune étudiant accueilli !

Leave A Comment