Rencontre ISlean consulting – créateur – Maxime Camus – Finansemble

Entretien entrepreneur ISlean consulting

L’innovation digitale dans le secteur financier – l’expérience d’entrepreneur de Maxime Camus de Finansemble

Maxime  Camus

« Consultant pendant plus de 10 ans sur des missions à fort impact dans les services financiers, Maxime n’a qu’une idée en tête : il faut que ça bouge ! Voyant les difficultés des banques et assureurs à se transformer, il crée Finansemble pour les inciter à revoir leur approche client ! »

 

ISlean consulting – Defiscalisator : cet outil a propulsé Finansemble sur le devant de la scène fin 2014. D’où vient l’idée ?

Maxime Camus – Nous avions constaté qu’il n’y avait pas d’outil grand public pour aider les gens à prendre conscience de leur « capital de placement encouragé par la fiscalité ».

Nous avons donc travaillé pour développer un outil internet, accessible à tous, avec un parcours fluide et facile à utiliser. Gageure dans l’environnement réglementaire : nous avons tenu à faire un outil simple à partir des règles fiscales bien compliquées !

Son succès nous a, en partie, surpris et confirme nos choix. Cela s’est accéléré lorsque la presse business a commencé à parler de nous puis quand certaines chaines nous ont invités sur leur plateau(1). Depuis « notre petit logiciel », le Defiscalisator est régulièrement cité, car c’est le seul à offrir ce service en France (de simulation fiscale personnelle intuitive). Suite à notre premier passage à la télévision, nous avons même eu notre premier bug de service face à l’affluence. Nous avons résolu cela en quelques heures et nous avons appris à gérer cela.

ISlean consulting – Effectivement, revenons à l’aventure Finansemble qui a développé le Defiscalisator, mais reste avant tout une aventure entrepreneuriale digitale dans le monde des produits financiers. Où en êtes-vous depuis la création de Finansemble ?

Maxime Camus – Nous avons lancé Finansemble à quatre, en partageant le constat que rien de réellement innovant et personnalisé n’était proposé pour gérer son patrimoine personnel.

Nous trouvions que les acteurs en place n’avaient pas développé de solution réellement nouvelle et nous n’étions pas convaincus par le modèle du conseiller en agence devant gérer de nombreux dossiers sur la base de produits standards. Nous avons voulu proposer quelque chose de différent, en ligne, capable de vous proposer des réponses en temps réel, selon vos demandes. Qui intègre en plus une dimension communautaire, car dans la vraie vie, vous prenez des conseils aussi autour de vous, et pas seulement d’experts ou de professionnels.

Notre offre s’est développée en même temps que notre communauté augmentait. Cela confirme le besoin de partager les expériences et de développer les approches plus ouvertes dans les sujets patrimoniaux.

Nous proposons maintenant 3 outils uniques sur le marché Défiscalisator (pour la réduction d’impôt sur le revenu), Défiscalisator ISF (réduction ISF), Optimisator (Gestion de patrimoine). Nous bénéficions de 57 offres de placement (épargne, bourse, immobilier, défiscalisation, alternatifs) et notre communauté compte 50 000 membres. Et nous avons mis en place un écosystème plus ouvert et personnalisé vis-à-vis de nos membres. Avec des produits exclusifs dans certains cas. Pour accompagner notre croissance, nous avons effectué nos premières embauches début 2015.

ISlean consulting – L’entrepreneuriat et la création d’une entreprise, Maxime, cela apporte quoi ?

Maxime Camus – Après quelques années de conseil, j’avais pu être exposé à de nombreux cas et développé une bonne compréhension des mécanismes des entreprises. Je butais sur la limite de ce beau métier qui ne peut jamais faire ou prendre la décision à la place du client.
Je me suis dit qu’il était temps de me lancer avec des camarades de jeu professionnel qui partageaient la même envie de « changer les choses ». L’époque que nous vivons est formidable pour cela, car ce que l’on appelle le « digital » permet d’inventer de nouveaux modèles et de nouveaux métiers. Et quand on voit les clients contents, cela reste la meilleure gratification que l’on propose une solution innovante et de qualité !

L’entrepreneuriat, cela apprend à faire, organiser, renoncer aussi … pour se concentrer sur ce qu’attendent vraiment les clients. C’est un doux mélange entre la folie (vous croyez en un projet) et la raison (vous gérez la croissance et le développement). Au quotidien, c’est enfin une leçon d’humilité, car vous prenez tout en charge, et d’esprit d’équipe : à plusieurs, les débats sont plus riches, et on va plus loin !

  • Voir :

http://www.franceinter.fr/emission-leco-du-matin-le-defiscalisator-pour-trouver-votre-niche-fiscale

http://www.challenges.fr/patrimoine/20141125.CHA0643/defiscalisator-ce-petit-logiciel-qui-vous-permet-d-arreter-de-payer-des-impots.html

http://bfmbusiness.bfmtv.com/emission/defiscalisator-destruction-massive-des-impots-839135.html

Louis-Alexandre Louvet

Depuis 2000 dans le conseil, Louis-Alexandre s'est spécialisé dans les problématiques d'innovation et de lancement de nouvelles offres s'appuyant sur les technologies, notamment au travers de la conception de stratégie et de schéma directeur SI. Il accompagne également le cadrage et le pilotage de grands programmes de transformation faisant levier sur le SI. Il développe les études sur l'impact et la valeur des technologies pour différents secteurs, notamment le secteur immobilier, fédérations professionnelles, associations. Louis Alexandre a accompagné le cours Essec / Centrale Paris / Strate Collège, création d'un produit innovant pendant 2 ans. En tant que citoyen passionné par la transformation des usages, Louis-Alexandre est également membre du bureau de Démocratie Ouverte, association qui conçoit, développe et teste de nouveaux modèles de gouvernance citoyenne. Il a rejoint ISlean consulting en novembre 2012.


Louis-Alexandre Louvet

Depuis 2000 dans le conseil, Louis-Alexandre s'est spécialisé dans les problématiques d'innovation et de lancement de nouvelles offres s'appuyant sur les technologies, notamment au travers de la conception de stratégie et de schéma directeur SI. Il accompagne également le cadrage et le pilotage de grands programmes de transformation faisant levier sur le SI. Il développe les études sur l'impact et la valeur des technologies pour différents secteurs, notamment le secteur immobilier, fédérations professionnelles, associations. Louis Alexandre a accompagné le cours Essec / Centrale Paris / Strate Collège, création d'un produit innovant pendant 2 ans. En tant que citoyen passionné par la transformation des usages, Louis-Alexandre est également membre du bureau de Démocratie Ouverte, association qui conçoit, développe et teste de nouveaux modèles de gouvernance citoyenne. Il a rejoint ISlean consulting en novembre 2012.

Leave A Comment