Start-up : comment construire son identité d’entreprise ?

Les start-up créent beaucoup de choses : un produit ou un service, ou les deux à la fois. Une structure juridique, et parfois même un marché quand elles le rencontrent ! Mais lors de cette route, les start-up ne doivent pas oublier de créer leur identité. Quels conseils pour cela ?

Curieux de toujours mieux répondre à nos clients, et soucieux de bien accompagner notre écosystème de start-up, nous avons eu la chance de pouvoir assister à la conférence de l’IMRI de Paris Dauphine animée par Emilie Canet qui a mené l’étude auprès de 3 start-up.

 Comment définir l’identité d’une entreprise ?

La question d’identité d’entreprise est question centrale pour les start-up.

Difficile à définir, l’identité peut être perçue comme processus de construction d’une entreprise ainsi que de ses impacts identitaires. « L’identité d’entreprise est l’ensemble des caractéristiques interdépendantes qui donnent à une organisation sa spécificité, sa stabilité et sa cohérence et la rendent ainsi identifiable » (Moingeon et Ramanantsoa).

#L’identité d’entreprise : unique ou plurielle ?

Une identité d’entreprise en englobe plusieurs : interne et externe.

  • En interne, elle influe sur le développement, la gouvernance mais également la stratégie de l’entreprise,
  • En externe, elle correspond à la manière dont l’organisation est identifiée et par laquelle elle se différencie dans son écosystème.

Cette identité cache également deux autres notions :

  • celle d’identité émanante, l’image que l’organisation souhaite renvoyer,

Image startup

  • celle d’identité attribuée, comment l’écosystème perçoit l’entreprise.

Article identité startup 2bis

Il est très courant que ces deux identités ne convergent pas et que l’environnement externe perçoive l’entreprise d’une manière toute autre de ce qu’elle souhaitait.

Article identité startup 3

 « Comment se construit l’identité d’entreprise ? »

« A quel moment l’identité d’entreprise s’autonomise de l’identité de l’entrepreneur ? »

 

Les trois start-up, observées pour la recherche, ont été créées par leurs fondateurs à la sortie de leurs études, grâce au soutien d’incubateurs. Elles partagent un souci de pérennité. L’illustration ci-dessous est un condensé des informations clés de chaque start-up dans leur démarche de recherche identitaire :

 

 Article identité startup 4

Quels sont les points clés à retenir pour les start-up ?

  • En tant que jeune start-up, trouver son identité est un challenge.
  • L’exercice est complexe mais permet de capter mieux l’intérêt et d’assurer sa survie.

L’identité de la start-up est soumise à deux influences majeures : l’identité de l’entrepreneur mais aussi son écosystème :

Article identité startup 5

Le processus de construction identitaire a une nature itérative et adaptative. Par conséquent, l’identité de l’entreprise est instable et en évolution continue, au même rythme que son écosystème.

Une identité d’entreprise bien réfléchie donne une légitimité extrêmement forte auprès de ses futurs clients ou de ses concurrents.

[is_spoiler title= »Méthodologie de l’étude« ]

Emilie Canet et ses partenaires de recherche ont suivi la méthodologie suivante :

Article identité startup 6

  • Entretien de découverte avec les fondateurs de chaque start-up afin qu’ils racontent leur histoire et les moments clés de leur évolution.
  • Mise en parallèle avec des données secondaires provenant des réseaux sociaux et des dossiers de concours.
  • Entretiens d’approfondissement afin de dessiner une ébauche de l’évolution de la conception de l’identité depuis la création de la start-up.
  • Élaboration d’un modèle de dynamique de construction de l’identité dans une optique de différenciation des autres grâce à la retranscription et le codage des informations récoltées.

[/is_spoiler]

Conférence Paris-Dauphine, « Comment se crée l’identité d’entreprise ? » Processus de construction de la start-up et impact des références identitaires

Article co-rédigé avec Ayako Dumont

 

Coralie Meynier

Passionnée par l’entrepreneuriat, l’innovation et les méthodes nouvelles de management, Coralie a rejoint ISlean en 2015 pour aider les entreprises dans leur transformation numérique. Coralie est issue de Kedge Business School, où elle a suivi une spécialisation en stratégie d’entreprise, innovation et méthodes entrepreneuriales.


Coralie Meynier

Passionnée par l’entrepreneuriat, l’innovation et les méthodes nouvelles de management, Coralie a rejoint ISlean en 2015 pour aider les entreprises dans leur transformation numérique. Coralie est issue de Kedge Business School, où elle a suivi une spécialisation en stratégie d’entreprise, innovation et méthodes entrepreneuriales.

One Comment

  1. Nicolas MATHIEU 29|04|2016 at 4:40 - Reply

    Bravo pour ce très bon article.

Leave A Comment