DSI : savoir mobiliser ses équipes… et les managers

Sur CIO- Online, un article de David Destoc – Directeur de la Practice Mobilisation

La Mobilisation constitue un enjeu majeur pour les entreprises… et défis pour les managers des métiers systèmes d’information.

La vie des Dirigeants et Managers de la sphère informatique n’est pas un long fleuve tranquille… C’est d’ailleurs le propre de ces métiers des systèmes d’information que d’être en constante évolution avec de nombreux projets « transformants ».
Quelle que soit sa situation, la sphère informatique a besoin de l’énergie et de l’engagement de tous pour réussir. Mais elle doit aussi prendre soin de ses propres troupes et donc se poser la question de leur mobilisation !….

En décembre et janvier 2010, 229 managers français représentant environ 200 entreprises différentes ont ainsi répondu à l’enquête en ligne d’OasYs Consultants consacrée à la mobilisation des managers dans leur entreprise. Cette enquête portait sur 3 thèmes : leur entreprise, leur équipe et eux-mêmes, managers. Tous les métiers étaient représentés, y compris les systèmes d’information.
L’enseignement majeur de cette enquête peut se résumer en une phrase :  » Un management qui se dit encore « mobilisé » pour et par les équipes et les clients mais à la limite de l’essoufflement personnel et du désengagement vis-à-vis de l’entreprise' ».

Le niveau « de mobilisation » global est plutôt bon avec un score de 68 (80 à 100 = excellent, 66 à 79,99 = bon, 50,01 à 65, 99 = mauvais, inférieur à 50 = très mauvais). En moyenne, 3 managers sur 4 déclarent être plutôt ou tout à fait mobilisés en regard des critères qui leur ont été posés.
Cependant, le niveau de mobilisation des managers évoluant dans les métiers de l’Informatique n’est que de 63 sur 100 loin derrière par exemple les métiers des Ressources Humaines (73 sur 100).

La mobilisation envers le client au rendez-vous… la coopération transversale en retard

La bonne nouvelle est l’engagement client (internes ?) plutôt élevé notamment dans les systèmes d’information. A la question posée aux managers français répondants, chacun semble faire son possible pour satisfaire les clients, externes ou internes : (moyenne tous métiers = 76 et moyenne SI = 74).
A l’inverse, la coopération inter entités ou services semble est le point le plus critique en général (indice de 50 sur 100). Les managers des SI sont d’ailleurs plus « démobilisés » que la moyenne et expriment leur désarroi quant à ce manque de coopération entre les entités (indice très mauvais de 44 sur 100).
Le défi est de donc (re)créer ces conditions de la coopération. Les pistes proposées mixent à la fois les NTIC et technologies web 2.0 (plateformes collaboratives) et les outils classiques mais remodernisés de l’accompagnement des projets et des changements (forums, conventions d’entreprise, rencontres transversales, Université d’entreprise, co-développement…)

Des équipes système d’information qui ont de l’énergie mais qui ont besoin de convivialité !

Les managers tous métiers confondus apprécient fortement l’implication et l’état d’esprit de leurs équipes. Mais les managers des métiers SI ont conscience d’un risque de démobilisation notamment par manque de convivialité (score de 65 pour les SI contre 74 sur tous les métiers) et surtout par manque de prise d’initiatives (score de 57 sur 100 pour les SI contre une moyenne de 67) !
Les pistes proposées mettent en avant des actions sur les modes d’organisation (ergonomie, RPS, Matériel, sites, Lean Management,…) et des démarches collectives de travail modernisées (web 2.0, plateforme collaborative, innovation participative revisitée, groupes de co-développement, Parcours  & CPEC, Université et Campus d’entreprises, Formations-Actions, Coaching d’équipes…). Les managers doivent aussi développer leurs comportements managériaux pour favoriser ces prises d’initiatives.

Une bonne volonté mais un essoufflement des managers SI à force de travailler «seuls».

Il existe une bonne volonté mais aussi un risque d’essoufflement des managers à force de travailler « seuls » et d’utiliser des technologies qui certes connectent mais isolent souvent physiquement de ses pairs, de ses chefs ou de ses équipes (management à distance).
Les managers SI expriment un engagement et un travail personnel indéniables : « Je suis engagé dans un projet collectif motivant (score de 66 sur 100) -Je mets en oeuvre mes plans d’action  (71 sur 100) ».
A l’inverse, ils mettent en avant le facteur démobilisant du « manque de soutien et de moyens pour mener à bien le projet d’entreprise ». Les scores de mobilisation suite aux points de vue exprimés sont mauvais ou très mauvais quant aux ressources (temps, arguments, communication…) pour relayer le projet à leur équipe (score SI = 50, score moyen = 57) et quant au soutien de la hiérarchie pour aider dans le management quotidien (score SI = 54, score moyen = 60).
Il semble donc urgent selon les répondants de mettre en place des dispositifs de soutien et de partage dans leur action avec par exemple d’ateliers de co-développement des managers ou de sessions de coaching managériaux ou de mentorat managérial…

Les managers en général et des métiers SI en particulier sont aussi des managés : ils souhaitent voir aussi se (re)tisser le lien individuel manager/managé au plus haut niveau avec leur propre manager (entretien annuel d’évaluation et entretien de management)…

En conclusion, un management SI toujours là mais qui risque d’abdiquer en silence et de jeter l’éponge…

Les managers notamment dans les SI ont encore un bon niveau d’engagement mais surtout grâce à leur fort attachement pour leurs client, leurs équipes et leurs expertises techniques…Il existe, malgré cela, un vrai  risque de voir le management  être isolé et « s’éloigner » de l’entreprise ainsi que de leurs propres managers ou dirigeants….
Les managers, surtout au sein des métiers technologiques ou SI expriment donc clairement la volonté de revisiter les conditions de la coopération dans leur coeur de métier. Ils sont en quête de soutien et de partage dans leurs actions avec un retour de l’expérientiel et des échanges physiques !


Leave A Comment