La fonction Paie et Ressources Humaines : fonction majeure la plus externalisée au sein des entreprises?

InfoDSI, en s’appuyant sur une analyse de PAC (Pierre Audouin Consultants), souligne l’importance de l’externalisation des fonctions paie et RH et la très forte croissance du SaaS en paie/RH.

Le marché français des logiciels et services IT liés au SIRH (Système d’information de gestion des ressources humaines) et à la paie avoisineront les 1,8 milliard d’euros € en 2011. C’est un des résultats de l’étude menée par Pierre Audoin Consultants (PAC) auprès d’utilisateurs et prestataires. Le marché de la Paie et des Ressources Humaines ayant pourtant souffert des ralentissements économiques, connaît une croissance supérieure à la moyenne du marché IT et demeure pionnier  dans l’externalisation de fonctions.

La fonction Paie et Ressources Humaines est la fonction majeure la plus externalisée au sein des entreprises. Cette tendance se poursuit.

Croissance de 15% pour le SaaS en 2011

Avec une croissance supérieure à 15%, l’ampleur prise par le SaaS est – spectaculaire. La consommation en ligne représente aujourd’hui plus de 120 millions d’euros en Paie/RH soit deux fois plus que le CRM SaaS en volume, pourtant l’un des marchés emblématiques du SaaS.

La part relative du SaaS sur le marché des logiciels « on-premise » représente près du tiers des produits Paie/RH, contre seulement 15 % sur le CRM ou encore moins de 5% sur le marché global.

L’usage en ligne du logiciel est particulièrement adapté aux Ressources Humaines (ou Talent Management). En effet, l’outil permet à l’ensemble des salariés basés sur différents sites, d’échanger des informations RH. Par ailleurs, le contenu et les processus RH sont relativement plus volatiles et nécessitent dès lors des solutions plus flexibles pour soutenir et accompagner les évolutions constantes des pratiques RH.

« A travers différents entretiens auprès d’entreprises utilisatrices et de prestataires, PAC a constaté un premier niveau de maturité métier des entreprises sur cette dimension de Talent Management. On assiste désormais à un début d’alignement de la stratégie de l’entreprise et de la politique RH », explique Salim Mesbah, consultant chez Pierre Audoin Consultants (PAC).

Après l’appropriation de l’outil par les directions métiers, l’entreprise reprend la main sur les outils RH en impliquant la DSI. Ainsi, la diffusion des outils RH est canalisée par des processus d’harmonisation du parc applicatif RH et s’opère à l’échelle du groupe avec des intégrations d’une part avec le reste du SI et d’autre part des différents modules de la chaine de gestion du capital humain (talents, recrutement, performance, plans de succession…).

Cette maturité est également visible à travers l’évolution des prestataires, en termes d’acquisitions : Taleo a racheté JobPartners pour se développer au niveau européen, les sociétés Vurv Technologies, E-Grasp (recrutement) et Stepstone Solutions (talents) fusionnent pour donner naissance à Lumesse, ADP rachète Shared Value (Talent), et Cegid a acquis Vedior Front RH.

Le marché de l’externalisation de la Paie et de l’administration du personnel

Moins spectaculaire que la progression du SaaS, le marché de l’externalisation de la Paie et de l’administration du personnel se structure progressivement. Ce marché couvre des prestations graduelles : Hébergement, SaaS, TMA, Processing, Managed Services et enfin BPO avec reprise du personnel. Les entreprises gagnent en maturité, sont de plus en plus exigeantes sur le niveau de service et évoluent dans leurs structures grâce à des chantiers d’harmonisation des règles et conventions, qui passent souvent par la mise en place de CSP.

On observe ainsi le déplacement du marché de l’externalisation vers davantage de valeur métier, dépassant ainsi le cadre « transactionnel » des tâches externalisées, par exemple vers des Managed services. « Parallèlement, on observe un mouvement inverse de « ré-internalisation » avec le report de tâches comme le contrôle et la validation des données, du prestataire vers les collaborateurs, grâce aux nouvelles technologies utilisées dans les solutions. Ce mouvement de structuration entraîne une forte intensité concurrentielle sur le marché. », ajoute Salim Mesbah.

L’étude SIRH France 2011 de PAC identifie et positionne les différents acteurs du marché SIRH et offre une vision plus complète et fiable du marché et des dynamiques qui animent ses composantes.

http://www.infodsi.com/articles/125050/nouveau-virage-marche-sirh.html


Leave A Comment