La suppression du télétravail chez Yahoo!, pourquoi cette décision à contre courant ?

Les salariés de Yahoo!, champions du télétravail, n’y croient toujours pas. La récente CEO veut interdire la pratique à partir de juin 2013. Pierre-Yves Sanséau, professeur à Grenoble EM, décrypte ce choix managérial délicat.

(…) La nouvelle est tombée en fin de semaine dernière sur les mails des Yahoo! : plus de télétravail à partir de juin prochain. Les raisons officielles présentées par la CEO Marissa Mayer ? La nécessité fondamentale du présentiel pour tous les employés afin de maximiser les opportunités de rencontres, d’échanges et de partage d’information, de façon formelle et informelle. Les raisons officieuses, beaucoup d’employés devenus totalement fantômes au point de ne plus être en mesure d’apprécier leur contribution à la marche de l’entreprise.

Le télétravail a ses forces et ses faiblesses et les expérimentations menées à grande échelle les ont bien soulignées. Deux limites sont régulièrement pointées du doigt : le risque d’isolement des salariés et les atteintes à la cohésion de l’entreprise et à sa culture. Sur le risque d’isolement, Yahoo!, pionnier en matière de télétravail, touche aujourd’hui les limites de son propre système d’organisation du travail interne avec des milliers d’employés travaillant à distance (…)

Ces formules de « télétravail maximum » montrent leurs limites à terme et les télétravailleurs développent, souvent, et ce sans de mauvaises intentions, des comportements et des réflexes d’isolement. Cela les rend certes de plus en plus autonomes, débrouillards et inventifs, mais au risque de réinterpréter l’entreprise à laquelle ils appartiennent. (…)

Le deuxième risque majeur, en lien bien sûr direct avec le précédent, est relatif à la cohésion. Plus que jamais, dans les périodes de turbulences fortes comme celle dont Yahoo! tente de se sortir, la cohésion est le nerf de la guerre. Cohésion autour des valeurs et de façon plus large autour de la culture d’entreprise (aspect crucial et levier managérial puissant dans ce type d’entreprise), cohésion autour du sens redéfini récemment par Marissa Mayer, cohésion autour d’un nouvel ADN en phase d’émergence, cohésion autour des nouveaux objectifs technologiques et business… (…)

Le management ne consisterait pas à déployer ou pérenniser des pratiques parce qu’elles sont bonnes a priori. Il consiste avant tout à prendre de la hauteur, à relire les contextes, à évaluer des scénarios et à faire des choix en fonction de l’évolution des contextes internes et externes de l’entreprise. M. Mayer n’aurait rien contre le télétravail, bien au contraire. Elle pense et agit en stratège, c’est la première tâche qui lui a été confiée et sans doute la plus difficile.

Source : http://lecercle.lesechos.fr/entreprises-marches/management/organisation/221166661/fin-programmee-teletravail-yahoo-provocation-b


One Comment

  1. Kalousdian
    Kalousdian 02|03|2013 at 6:23 - Reply

    Très intéressant, et cela correspond à des doutes que j’avais.

    L’homme est un animal tribal, il a besoin des rites de la tribu que le télétravail lui enlève.

Leave A Comment