#Health Tech : Les stratégies de rupture au service de la santé 1/2

Nous plantons aujourd’hui les graines de la santé de demain, une révolution arrive, celle de la Health Tech. Vous connaissez ? La Health Tech associe les stratégies de ruptures aux connaissances technologiques et biologiques. Derrière tout ça ? Des startups attirées par un marché porteur. BPI France organisait le 30 Mai 2018 un état des lieux du marché, en voici les éléments clés.

Un marché Porteur

L’intérêt des GAFAM pour ce marché confirme la taille et le potentiel de celui ci. Google compte déjà une soixantaine d’acquisitions. Les différents fonds d’investissements sont eux aussi aux aguets ! Rien qu’en France les Health Tech laissent espérer un CA annuel de 40 Milliards d’euros en 2030. La poule aux oeufs d’or ? A comparer avec les 67 Milliards d’euros générés par l’industrie de la santé en 2016.

Pour BPI France, le secteur de la santé représente ⅓ des investissements, c’est à dire 200 M€ en 2017, 100 M€ en 2018. BPI France aimerait se placer comme une jonction entre les GAFAM/Grands groupes et les startups.

Le premier intervenant était Howard Newton de ni2o, il développe une puce pour connecter le cerveau.

Le futur du cerveau

Intervenant : Newton Howard, ni2o

L’exploration du cerveau s’assimile à la découverte d’un nouveau monde. Chaque univers à ses aventuriers, pour le cerveau ce sera Newton Howard.

Terminator me voici

Sa structure ni2o a développé Kiwi, une puce réalisant une nouvelle interface entrée/sortie au coeur de votre cerveau. Techniquement le professeur vous découpe un bout de boite crânienne pour vous insérer une puce de la taille d’un grain de riz. Cet implant communique directement avec votre cerveau. Les applications? elles sont infinies, vous pouvez déja supprimer toutes les interfaces Homme/Machine, visuelles, physiques…encore mieux Kiwi pourrait lutter contre certaines maladies tel que Parkinson ou Alzheimer.

Savant fou ou visionnaire ? Newton Howard est un surdiplômé, Professeur en neuroscience à Oxford, ancien directeur stratégie du fond d’investissement de la CIA. ni2o a réalisé une première levée de fonds de 1,6 millions d’euros, il recherche environ 200 millions d’euros sur les cinq prochaines années.

Hybridation Medtech / Pharma: une nouvelle manière de décloisonner l’innovation médicale ?

Intervenants : David GUEZ, We Health by Servier / Pierre-Yves Frouin, BIO Serenity / Olivier Clatz Therapixel

#Rupture Le 11 avril dernier la Food and Drug Administration a donné son vert à la mise sur le marché d’un dispositif médical basé sur l’IA. Grâce à une simple photo celui-ci dépiste la rétinopathie diabétique, une détérioration de la rétine provoquée par une diabète de type 2.

#Challenge On ne vend plus un médicament mais une efficacité ! Il est nécessaire de récolter de plus en plus de données pour valoriser les solutions de santé. La tendance à la protection des données complexifie l’activité.

Therapixel a expérimenté cette démarche avec le développement de leur solution. Toutes les autorisations nécessaires ont été obtenues. Leur solution améliore l’expertise des médecins, en diminuant le temps de réponse au patient, sur des sujets critiques comme le cancer du sein. Therapixel a développé une solution qui analyse les images médicales pour diagnostiquer le cancer du sein.

#Exemple Bio Serenity a développé un T-Shirt connecté qui reproduit les performances d’un électrocardiogramme avec une transmission en temps réel des données. La solution a été élaborée avec clients. Le produit est fabriquée en France, lavable une quarantaine de fois (avec les électrodes). La batterie et la base de recueil et de transmission des données sont mobiles. Leur objectif ? capter les early adopters ; la commercialisation en B to B arrive très prochainement. Celle ci sera réalisée conjointement avec Servier et son réseau de vente.

CardioSkin, le Tee-shirt connecté

Dans quelle mesure intégrer l’IA dans le parcours de soin ?

Intervenants : François-Henri Boissel, NovaDiscovery / Jean-Sebastien Hulot, Cardiologue

L’IA peut dès maintenant répondre à des problématiques. De manière générale, le croisement des données pourrait apporter une seconde vision, précise et complémentaire à celle des professionnels de santé. Concrètement pour les cardiologues un croisement des données patients avec leurs tests d’efforts serait un grand plus pour les diagnostics (Aujourd’hui ils analysent séparément les deux documents sans vision globale).

#Virtualisation

Novadiscovery réalise des modélisations: des connaissances, des patients, des maladies. Ils s’acharnent à traduire le savoir de la santé à travers des algorithmes. Leur activité principale consiste à modéliser les connaissances littéraires.. L’objectif est de modéliser la totalité des savoir médicaux pour les appliquer à des base de données de patients virtuels. Cela évite tous les problèmes liés à la confidentialité des données. Ces données sont utilisées pour la construction de nouveaux médicaments. L’enjeu principale est lié à la variabilité des données en fonction du temps, très éloignées des schémas classiques.

“Demain, un médicament fabriqué sur demande en fonction des paramètres du patient? ”

Pas vraiment, la modélisation complète de l’homme est une science fiction, toutes les études médicales sont limitées par de multiples périmètres.

Adrien Ragiot

Après une expérience entrepreneuriale, la création et le développement d'une plateforme leader de la communauté des sports de montagne ; je mets mes capacités au service du conseil en stratégie et transformation.


Adrien Ragiot

Après une expérience entrepreneuriale, la création et le développement d'une plateforme leader de la communauté des sports de montagne ; je mets mes capacités au service du conseil en stratégie et transformation.

Leave A Comment