Problèmes et solutions des individus dans un monde en crise

Offremedia.com nous dévoile les conclusions du « Trend observer 2013 » qui révèle les grandes craintes et tendances comportementales des individus face à la crise multifacettes actuelle.

Ipsos Public Affairs a présenté hier les grandes tendances détectées par Trend Observer, son dispositif de veille internationale.

Selon Rémy Oudghiri, directeur du département Tendances et Prospective, les individus rencontrent quatre types de problèmes : des difficultés psychologiques (comment garder le moral ?), des soucis financiers, des questions de confiance (comment continuer à faire confiance aux grandes institutions ?) et de styles de vie (comment continuer à maintenir son train de vie ?).

De nouveaux modèles sont dopés par la crise, sans engagement, sans contraintes et plus économiques : ceux de Free, Autolib, airbnb, vente-privee.com ou encore la solution des petits formats prônée par Unilever. (…) Les experts de Trend Observer ont mis en exergue six principaux types de solutions qui se sont développés face à la crise, en réponse directe ou non au contexte morose.

1 – Un nouvel état d’esprit

La «résilience» ou la nécessité de relativiser les choses pour garder le moral. Les individus sont de plus en plus nombreux à vouloir «dédramatiser» la situation et à adopter des comportements moins rigides.
Par exemple, les individus apprennent à vivre avec quelques kilos en plus : 54% des personnes ayant un surpoids modéré essaient de perdre du poids en 2012 contre 62% deux ans auparavant. (…)

2 – Le sacre du cocon familial

Les solidarités familiales se sont développées de façon spectaculaire. En 2012, 51% des parents dont les enfants ont quitté le foyer continuent à les aider contre 47% en 2010, et de plus en plus de jeunes prolongent la cohabitation avec leurs parents aux USA, en Italie, au Japon mais aussi en France où un actif célibataire sur deux vit encore au foyer familial. (…)

3 – L’essor des formules «de particulier à particulier»

La montée en puissance des réseaux sociaux au cours des dix dernières années a favorisé la communication et la confiance entre les individus. Un Français sur deux a déjà acheté des produits à d’autres particuliers via des sites d’annonces en ligne et la même proportion a déjà vendu des produits à d’autres. (…) 11% ont déjà loué, échangé ou «troqué» des produits ou services avec d’autres personnes. 8% des Français pratiquent le co-voiturage au moins une fois par mois.

4 – Le grand retour du «small is beautiful»

L’image des grandes institutions (banques, entreprises…) étant ternie, les consommateurs sont à la recherche de transparence et de sincérité. Les petits commerçants et les enseignes de proximité sont bien mieux perçus que les «hypers». (…)

5 – Les recettes d’antan ou la redécouverte des solutions du passé

En 2012, 45% des Français reconnaissent «s’inspirer des valeurs du passé», un chiffre en constante augmentation depuis 2008. (…) La recherche d’authenticité explique la montée des valeurs «locales» et du «made in» comme solutions de plus en plus adaptées à la situation.

6 – La montée en gamme généralisée ou comment continuer à se faire plaisir

La pression exercée sur le porte-monnaie a eu une conséquence : la montée en gamme généralisée des différents segments. Le low cost a proposé des produits plus «premium», le milieu de gamme a étoffé son offre de qualité, et le premium ne cesse d’affirmer son positionnement hyper-qualitatif. Les individus sont prêts, selon leurs moyens, à payer pour des produits porteurs de sens pour eux, et le luxe, malgré la crise, continue de faire rêver. (…)

(…)

Source : http://www.offremedia.com/le-trend-observer-2013-dipsos-dtecte-6-solutions-qui-se-sont-dveloppes-dans-un-monde-en-crise/template=page/


One Comment

  1. Kalousdian
    Kalousdian 19|12|2012 at 4:23 - Reply

    Que faire de tout cela ?

    Le Small is beautifull est une opportunité pour nous, et plusieurs de nos clients nous reconnaissent une capacité unique à leur apporter le service dont ils ont besoin, contrairement aux grosses boutiques souvent plus préoccupées par leur survie que leurs clients.

    Je suis persuadé que les autres tendances sont aussi des opportunités, mais je ne sais pas les appréhender.

    Qu’en pensez-vous ?

Leave A Comment