Dossier sur le Cloud privé

Voici quelques extraits d’un dossier très complet du Journal du Net expliquant ce qu’est le Cloud computing privé :

Complémentaire du Cloud Computing public, le Cloud privé gagne en maturité. A quels besoins répond-t-il ? Sur quelles briques repose-t-il ? Les réponses dans ce guide pratique.

Si le Cloud Computing public propose des ressources informatiques hébergées (serveurs, stockage, puissance de calcul, applications…) distantes et mutualisées, les offres de Cloud Computing privées se distinguent par leur aspect dédié.

En clair, leur usage est réservé pour une seule entreprise – toutes entités géographiques confondues – pour répondre à un besoin personnalisé de ressources informatiques bénéficiant en plus d’une tarification à l’usage et reposant sur des infrastructures techniques virtualisées, redimensionnables à chaud et disposant d’une gestion/administration automatisée.

Une nuance dans l’appellation Cloud privé existe cependant. Ainsi, les entreprises qui décident seules de garder la maîtrise de leurs infrastructures IT (datacenters) virtualisées et fournissant des ressources IT à la demande pour répondre à différents besoins ou services, mettront en place un Cloud privé interne. Un type de Cloud à travers lequel les DSI sont propriétaires de leurs  infrastructures auxquelles elles accèdent par le biais d’un réseau sécurisé, interne et fermé.

Une notion qui n’est pas la même que le Cloud privé externe qui est mis à disposition par de nombreux acteurs sur le marché et notamment des hébergeurs (OVH, Colt, Prosodie…) ou des SSII spécialistes de l’infogérance et de l’externalisation (Atos Origin, Capgemini, Sogeti, Steria…) ou encore des constructeurs (EMC, HP, IBM, VMware…).

Focus sur cinq offres de Cloud privé infogéré disponibles en France

En France, de nombreux opérateurs télécoms, hébergeurs et SSII proposent aux entreprises des offres de Cloud privé clé en mains. C’est le cas d’Orange Business Services qui s’est allié avec les grands acteurs du Cloud Computing privé que sont Cisco, EMC et VMware pour proposer un éventail complet de services Cloud aux entreprises. Il reposera notamment sur les kits d’infrastructure Vblock mis au point par Acadia, la co-entreprise créée par Cisco, EMC et VMware pour répondre justement à ce type de demandes.

Colt propose quant à lui une offre duale en Cloud privé, à savoir Managed Applications (collaboratif, gestion de projet et bureautique) et Email Services et PC Backup.

« Nous sommes conformes aux normes ISO 27001, et jouissons d’une double expertise d’opérateur et d’hébergeur nous permettant de maîtriser notre offre Cloud de bout en bout, jusqu’à la sécurisation des données que nous transportons et hébergeons », explique récemment Michel Calmejane, directeur général de Colt.

Steria et VMware ont de leur côté annoncé la signature d’un partenariat technologique qui permettra à la SSII de proposer des services informatiques dynamiques de Cloud Computing à ses clients européens. Steria a sélectionné les technologies VMware afin de renforcer son infrastructure virtualisée et développer ses offres de services de Cloud Computing. L’accord entre la SSII et le spécialiste de la virtualisation inclut le déploiement de VMware vSphere 4.1, la nouvelle version de la plate-forme de virtualisation de VMware et des services de conseils et formations.

Pour Sogeti, le Cloud Computing s’inscrit dans la droite ligne de services Infrastructure Transformation Services, ITS, qui comporte quatre offres, à savoir : l’optimisation et la consolidation des centres de traitement de données, la virtualisation, l’unification des communications, et enfin les solutions de Cloud Computing. En octobre, la filiale de Capgemini a renforcé son offre Innovation Cloud Center en s’appuyant sur la solution développée conjointement avec Microsoft et HP (Infrastructure to Application).

D’autres hébergeurs et opérateurs de taille plus modeste se sont également positionnés sur le terrain du Cloud privé. C’est le cas du français Prosodie. « Nous proposons Flecs Apps, un service de Cloud privé mutualisé pour opérer des applications Web de type e-commerce ou messagerie, ainsi que Flecs Enterprise, une ferme en mode Cloud privée dédiée à l’entreprise et commercialisée en mode service pour héberger tout ou partie du système d’information », a fait savoir Eric Corrius, directeur de la division infogérance de Prosodie interrogée dans nos colonnes (lire notre article : « En 2011, un nouveau contrat sur quatre concernera le Cloud Computing« ).

source : http://www.journaldunet.com/solutions/systemes-reseaux/cloud-computing-prive/


Leave A Comment