Etude : les entreprises vont massivement s’équiper en tablettes

Dans un récent billet nous abordions les tablettes tactile sous l’angle du questionnement sur leur réel potentiel à gagner le monde des entreprises. Voici un article du site ZDNet reprenant une étude de Deloitte, selon laquelle 25% des tablettes vendues en 2011 seront destinées aux entreprises.

Comme les smartphones, les tablettes tactiles vont entrer dans les entreprises ‘par le bas’. Adoptées par les salariés à titre personnel, ces terminaux vont très vite être exploités dans une optique professionnelle (bureau mobile, présentations…) et les directions informatiques devront bien faire avec.

Dans le même temps, certaines entreprises vont intégrer ces appareils dans leurs projets liés à la mobilité, conscientes du potentiel de productivité de ces machines, notamment pour les équipes de vente.

Enfin, certains secteurs comme la santé ou le commerce sont particulièrement intéressés par les tablettes car son ergonomie correspond bien aux contraintes de ces secteurs qui actuellement testent ces machines en interne.

Progiciels adaptés

Conséquence, les entreprises devraient très vite devenir un gros consommateur de tablettes. Selon une étude de Deloitte, pas moins de 25% de ces terminaux vendus cette année (soit 10 millions d’unités) seront achetés par les entreprises. Un taux très élevé qui demande à être vérifié mais Deloitte semble convaincu de ses prévisions.

D’autant plus que les grands éditeurs de progiciels comme SAP et Oracle commencent à développer des applications ERP ou CRM spécifiquement destinées aux tablettes tactiles.

« Les analystes sous-estiment l’influence des tablettes en les limitant au marché grand public pour consommer des médias. Mais il est probable que plus de 10 millions d’unités seront acquises par des entreprises courant 2011 », peut-on lire dans l’étude.L’iPad devrait régner en maître mais les assauts de la concurrence devraient finir par payer.

Pour 2011, IDC table sur 44 millions de tablettes vendues dans le monde contre 17 millions l’an passé. Apple, en tant que premier entrant, monopolise encore le marché – ses concurrents d’envergure internationale sont arrivés eux tardivement. La part de marché de l’iPad est ainsi de 87,4%.

La part d’Apple devrait naturellement diminuer (même si dans le même temps les ventes du constructeur progresseront). Cette tendance future s’explique par la mise sur le marché des terminaux de constructeurs mondiaux, parmi lesquels Motorola, RIM ou encore Asus.

source : http://www.zdnet.fr/actualites/etude-les-entreprises-vont-massivement-s-equiper-en-tablettes-39757802.htm#xtor=RSS-8


Leave A Comment