Gestion des coûts et valeur informatique

Aujourd’hui, bien que l’informatique soit au cœur des processus des entreprises, les DSI ne sont encore trop souvent considérées que comme de simples centres de coûts. Les lignes budgétaires correspondantes sont perçues comme opaques et la performance ou le retour sur investissement difficiles à évaluer pour le métier.

Pour que le dirigeant ait une vision claire de la valeur apportée par son service informatique, il est indispensable de disposer de processus et d’outils de pilotage précis, qui, tout en étant cohérents avec le système de pilotage global de l’entreprise, soient adaptés à la matière informatique. Ainsi, afin de structurer, piloter et optimiser leurs budgets, la plupart des DSI se dotent de fonctions de contrôle de gestion dédiées. Cette gestion financière leur permet d’avoir une mesure fine et analytique de leur activité.

Les enjeux : instrumenter et piloter les choix d’investissements, piloter finement les coûts mais aussi la valeur produite, rendre la DSI plus efficiente

1- Rendre le coût de l’informatique transparent au regard des métiers, pour mieux les responsabiliser :

  • Avoir une vision complète des coûts des projets et des coûts de possession des applications, afin de pouvoir identifier et mesurer les coûts cachés,
  • Permettre ainsi à la DSI d’atteindre un stade ultime de maturité lui permettant d’établir une refacturation / une affectation du coût de l’informatique par business unit ou par métier.

2- Piloter la valeur apportée par les systèmes que l’entreprise développe, pour mieux orienter les investissements et mieux garantir leurs résultats

  • Identifier, mesurer et piloter la valeur des services apportés par la DSI aux métiers : gains de productivité, différenciation, apport de chiffre d’affaires,…

3- Améliorer la performance des fonctions informatiques :

  • Mettre en place des systèmes de mesure cohérents sur les coûts, mais aussi la qualité de service, l’efficacité des processus, le sourcing,
  • Construire des tableaux de bord (balanced scorecard) permettant de piloter les objectifs stratégiques de la DSI et de les décliner au niveau opérationnel.

ISlean consulting aide les DSI à franchir les différents stades de maturité sur ces sujets : du simple suivi budgétaire opérationnel vers le contrôle de gestion puis vers le pilotage de la performance et de la valeur.

Plusieurs niveaux de maturité :

  • Niveau I – Mettre en place les fondations : outils analytiques de mesure, budgets instrumentés, référentiels d’activités et de projets structurés, organisation des cycles budgétaires,
  • Niveau II – Installer le contrôle de gestion : organisation des échanges et des relations entre la gouvernance SI et les métiers, benchmarks, analyse des facteurs d’écarts et des actions correctives,
  • Niveau III – Construire un pilotage avancé de la performance et de la valeur : systèmes de refacturation, tableaux de bords opérationnels et stratégiques (balanced scorecard).

ISlean consulting, cabinet de conseil en stratégie, Lean management et organisation des SI, accompagne ses clients dans la mise en place du pilotage de la DSI, et ce quel que soit leur niveau de maturité. Ses consultants maîtrisent la gestion de tableaux de bord, de méthodes ABC (Activity Based Costing), de refacturation, ainsi que les processus et les outils de contrôle de gestion dédiés à l’informatique. Par ailleurs, son expérience lui confère une parfaite connaissance des dépenses informatiques et des leviers pour améliorer et piloter ces budgets.

 

Pour en savoir plus contactez-nous.