Le smartphone, futur outil universel ?

Avec l’Iphone en 2007, Apple lançait une véritable révolution : la téléphonie n’était plus qu’une fonction parmi d’autres du téléphone. Après avoir fait disparaître les appareils photos, les lecteurs MP3, les cartes routières et tant d’autres, le smartphone s’attaque aujourd’hui, avec la complicité des banques, à la carte bancaire.

 

Jean David Duarte nous précise sur 01.net les impacts quotidiens de cette dématérialisation des moyens de paiement.

Après le porte-monnaie électronique, la carte de paiement sans contact et avant que le paiement avec mobile NFC se démocratise, les banques ne cessent de révolutionner les modes de paiement. La banque BPCE, née de l’association entre Banque Populaire et Caisse d’Epargne, a dévoilé le 5 juillet dernier son application S-money. Avec cet outil pensé pour les téléphones mobiles, le transfert d’argent entre particuliers, les paiements dans le commerce et le règlement en ligne s’effectueront de manière instantanée et gratuite pour le particulier. Un test grandeur nature est prévu (…) avant un lancement sur toute la France en 2013.
S-money peut s’utiliser au quotidien et son concept est plutôt simple. Après avoir téléchargé l’application sur votre smartphone, vous devrez vous créer un compte S-money. Celui-ci ne sera rattaché à aucun compte bancaire, vous devrez donc le créditer afin de pouvoir payer avec votre smartphone.

Des transactions facilitées

Avec S-money, l’utilisateur pourra opter pour le transfert d’argent de personne à personne. (…) Il suffit de saisir un numéro de mobile ou de sélectionner un contact depuis son répertoire. Autre condition pour que la transaction soit possible : le destinataire doit être, lui aussi, détenteur d’un compte S-money, tout en sachant qu’il n’est pas obligé d’appartenir à l’une des banques BPCE.
Il est possible également de payer un professionnel ne disposant pas de TPE (Terminal de paiement) comme son plombier, le livreur de pizza, le prof ou l’aide à domicile, un commerçant en ligne. Ces professionnels, tout comme votre commerçant habituel, devront détenir évidemment un compte S-money et pourront opérer à partir d’un mobile, d’une tablette ou bien via une caisse connectée à Internet. (…) Les boutiques acceptant ce nouveau moyen de paiement pourront être géolocalisées par les utilisateurs de S-money (…)

Côté sécurité, un code personnel à 6 chiffres sera demandé pour ouvrir l’appli et lors de chaque transaction. Ce compte de monnaie électronique ne pourra en aucun cas être débiteur. Si le montant d’une dépense est supérieure au crédit en cours, elle sera refusée et S-money proposera de re-créditer le compte afin de pouvoir payer l’achat.
Les avantages de S-money ? Pour le commerçant, un paiement instantané contrairement à d’autres systèmes de paiement parfois à débits différés. Tant pour le professionnel que pour le particulier, chacun aura un retour sur chaque transaction et détiendra un historique de celle-ci.

Source : http://www.01net.com/editorial/569819/la-banque-bpce-sort-de-sa-poche-l-appli-s-money/


Leave A Comment