Transformation digitale dans la formation professionnelle : entretien avec Hugues Peuchot de Skillup

Dans le cadre de nos entretiens avec des innovateurs et entrepreneurs, nous avons rencontré Hugues Peuchot, co-fondateur de Skillup, une entreprise fondée en 2016 qui propose une plateforme innovante sur la formation professionnelle. Hugues revient pour ISlean consulting sur son parcours d’entrepreneur et sur la première année de son entreprise.

 Quel est le « problème à résoudre » qui a lancé le projet ?

Au départ, lors du développement de notre précédente entreprise (Remaker, entreprise de réparation de téléphones mobiles et de tablettes, créée par la même équipe de 3 co-fondateurs que Skillup), nous ne trouvions pas les compétences de réparateur pour notre réseau. Nous avons donc cherché à former notre équipe et nous sommes tombés dans le « maquis de la formation professionnelle » !

Notre problème d’alors – la formation de nos propres équipes, qui est une vraie préoccupation pour tout chef d’entreprise – nous a fait découvrir le secteur de la formation professionnelle, qui souffre de trois difficultés :

  • C’est un secteur opaque: on ne sait pas exactement qui fait quoi et à quel niveau de qualité ;
  • Cela fait appel à des mécanismes complexes, notamment en termes de financement ;
  • Enfin, l’offre de formation est pléthorique !

Illustration article Skillup - forêt embrumée

 

Les récentes évolutions réglementaires visent à faire monter en qualité l’offre et les catalogues de la formation professionnelle (réforme de 2014 puis le décrêt de 2015 qui notamment impose l’évaluation de la qualité par les stagiaires…). Depuis quelques années, c’est devenue une évidence de mesurer la qualité de la formation professionnelle et donc de mieux connaitre a priori le savoir faire d’un organisme.

Nous avons voulu répondre au problème : trouver la bonne formation pour la bonne personne, au bon moment, avec le bon professionnel !

Notre plateforme cherche donc à répondre au triple enjeu de :

  • Concentrer l’offre au même endroit ;
  • rendre la formation professionnelle lisible (notamment au travers d’un format similaire pour tous, avec les mêmes informations en standard) ;
  • La rendre enfin comparable, grâce à la diffusion des évaluations des stagiaires

Le projet aujourd’hui ?

Nous proposons 3 services :

  • D’abord un catalogue des formations professionnelles en France, structuré pour faciliter les recherches et les réservations de actions de formation ; le catalogue est enrichi des avis des stagiaires avec 50 000 avis pour 20 000 formations référencées ;
  • Pour nos clients en entreprises, et surtout les responsables de formation, nous sommes capable de les accompagner dans leurs choix et dans la personnalisation des formations intra-entreprises grâce à notre connaissance du marché et des organismes. Nous allons du cahier des charges à la sélection du bon prestataire au travers d’un appel d’offres clés en main ; nous faisons gagner du temps au responsable formation pour qu’il puisse nous confier la gestion dynamique du catalogue et consacrer plus de temps à la gestion des compétences dans le temps dans son entreprise ;
  • Enfin nous proposons des outils de simplification de la gestion de la formation aux responsables formations : constitution d’un plan de formation, suivi des évaluations des collaborateurs de l’entreprise, suivi de la documentation administrative et création des rapports de fin d’année pour les IRP.

Illustration article Skillup - équipe formation professionnelle

Nous avons mis en ligne la plateforme en novembre 2016. Nous avons été les premiers surpris par la traction « record » : nous sommes quatre fois au-delà de nos objectifs de développement de notre business plan !

Nous sommes 10 personnes pour le moment et prévoyons de doubler de taille dans l’année.

Et les piste de développements de la plateforme de formation professionnelle ?

Notre horizon immédiat est de finaliser notre plateforme en Saas pour les responsables formation en marque blanche pour les entreprises, avec le catalogue complet et l’outil de gestion de la formation personnalisé.

Nous avons en développement plusieurs fonctionnalités. Celle qui me parait la plus au cœur de notre projet actuel est de permettre au futur stagiaire (le professionnel en entreprise) d’aller consulter directement le catalogue de formation de son entreprise et d’aller s’inscrire lui-même aux sessions.

Nous travaillons également sur une API (interface d’échanges de données, ndlr) avec Linkedin, pour afficher les certifications des formations réussies par le stagiaire.

A terme, nous serons également capables de croiser les données issues des profils de nos stagiaires, pour pouvoir leur proposer des suggestions de formation sur la base de comparaison avec les profils similaires.

Votre retour d’entrepreneur à titre plus personnel – pour ceux tentés par cette aventure ?

Bien que je l’ai déjà lu, je trouve que la liberté est le premier mot qui me vient à l’esprit par rapport à l’entrepreneuriat : un entrepreneur a l’entière liberté des choix, il peut expérimenter un vaste champ des possibles. Que ce soit sur la façon de faire, créer, ouvrir… un marché pour le transformer en business ; également dans le choix de son équipe de départ ; sur la méthode de travail ; enfin, l’entrepreneur doit en permanence trouver des solutions à des problèmes. L’entrepreneur a la liberté d’inventer sa voie, car personne ne le fera à sa place, et c’est précieux !

Illustration article Skillup - équipe innovante

 

Louis-Alexandre Louvet

Depuis 2000 dans le conseil, Louis-Alexandre s'est spécialisé dans les problématiques d'innovation et de lancement de nouvelles offres s'appuyant sur les technologies, notamment au travers de la conception de stratégie et de schéma directeur SI. Il accompagne également le cadrage et le pilotage de grands programmes de transformation faisant levier sur le SI. Il développe les études sur l'impact et la valeur des technologies pour différents secteurs, notamment le secteur immobilier, fédérations professionnelles, associations. Louis Alexandre a accompagné le cours Essec / Centrale Paris / Strate Collège, création d'un produit innovant pendant 2 ans. En tant que citoyen passionné par la transformation des usages, Louis-Alexandre est également membre du bureau de Démocratie Ouverte, association qui conçoit, développe et teste de nouveaux modèles de gouvernance citoyenne. Il a rejoint ISlean consulting en novembre 2012.


Louis-Alexandre Louvet

Depuis 2000 dans le conseil, Louis-Alexandre s'est spécialisé dans les problématiques d'innovation et de lancement de nouvelles offres s'appuyant sur les technologies, notamment au travers de la conception de stratégie et de schéma directeur SI. Il accompagne également le cadrage et le pilotage de grands programmes de transformation faisant levier sur le SI. Il développe les études sur l'impact et la valeur des technologies pour différents secteurs, notamment le secteur immobilier, fédérations professionnelles, associations. Louis Alexandre a accompagné le cours Essec / Centrale Paris / Strate Collège, création d'un produit innovant pendant 2 ans. En tant que citoyen passionné par la transformation des usages, Louis-Alexandre est également membre du bureau de Démocratie Ouverte, association qui conçoit, développe et teste de nouveaux modèles de gouvernance citoyenne. Il a rejoint ISlean consulting en novembre 2012.

Leave A Comment