Les applications prennent le pas sur les sites web classiques

Benoît Huet, sur cio-online, nous révèle les chiffres d’une étude du cabinet AT Internet.

(…)
Le trafic sur l’Internet mobile s’accroît considérablement depuis des années mais, désormais, le trafic web commence à baisser. Révélé par une étude du cabinet AT Internet, ce basculement est désormais significatif.

(…) Elle a été réalisée du 1er octobre 2010 et le 30 septembre 2012 sur un périmètre de 3362 sites web et 117 applications mobiles. Sur la période étudiée, les applications mobiles connaissent une progression moyenne de 61,1 %, avec une forte disparité entre elles, tandis que le trafic web français baisse de 1,8 %.

La chute du web s’accélère. Si on s’en tient à la seule comparaison des troisièmes trimestres, la chute atteint ainsi 2,2 %. (…) 61 % des sites sont en baisse, la moitié connaissant une baisse d’au moins 7 %. Un quart enregistre une baisse qui dépasse 29 %. (…)

La croissance de l’Internet mobile est très hétérogène

A l’opposé du web classique, donc, le trafic mobile explose. Mais la croissance moyenne de 61,1 % cache de grandes disparités. Ainsi, une application sur deux connaît une croissance de plus de 29 % et un quart connaît une croissance supérieure au doublement d’audience. A l’inverse, un quart voit son trafic baisser d’au moins 17 %.

Source : http://www.cio-online.com/actualites/lire-la-consultation-d-internet-bascule-du-fixe-vers-le-mobile-4673.html


Leave A Comment