Les objets intelligents : pour quoi faire ?

Quelques chiffres

7.5 milliards d’habitants dans le monde en 2017

8,38 milliards de capteurs installés d’ici la fin d’année 2017 (1)

7 100 Milliards de dollars pour le marché des objets connectés en 2020 (2)

 

Jusqu’à aujourd’hui on envisageait bien le concept de flux d’information entre humains, de la machine à l’humain et de l’humain à la machine. Avec l’IoT, une nouveau flux prend forme avec le Machine to Machine. Cette identité digitale des objets est disponible en temps réel et permet une identification, un suivi et un moyen de communication avec les objets. Les applications concrètes dans le domaine du grand public et de l’entreprise sont nombreuses : les objets connectés pour l’automobile, les boîtiers numériques et télévisions connectées d’une part, et les capteurs de mesure énergétique et caméras d’autre part.

 

L’IoT est une opportunité pour la collecte en masse de donnée pour l’entreprise

Connecter une entreprise revient à raccorder de nouveaux outils aux systèmes informatiques d’une entreprise. Les nouvelles données collectées vont avoir un effet bénéfique à plusieurs niveaux :

  • Utilisation intelligente des équipements et gains d’efficacité
  • Optimisation des opérations et réduction des coûts
  • Augmentation de la satisfaction client

 

La régulation de la production : un business connecté a accès à toute les données des équipements qu’il manipule. Dans la majeure partie, le contrôle des outils intelligents et l’automatisation est un facteur clef de l’utilisation de l’IoT. Par exemple réguler l’utilisation d’un équipement en l’éteignant lorsqu’il n’est pas sollicité pendant une partie de son fonctionnement afin d’améliorer sa durée de vie ou bien de contrôler la température au sein d’une pièce spécifique. La régulation intelligente des outils permet d’anticiper les besoins afin d’éviter les coupures dans la chaîne de production et de gagner du temps.

 

La réduction des coûts : L’IoT réduit les coûts, en effet les informations collectées donnent accès aux performances en temps réel et état de fonctionnement des équipements qui ne se basent plus sur des estimations. Le domaine de l’industrie souffre des interruptions des procédés lors de panne. L’IoT permet de minimiser les pertes en prévenant des coupures éventuelles et ainsi d’établir un nouvel agenda pour la maintenance. L’IoT permet d’optimiser les processus mais également les consommations. Par exemple la collecte d’information sur les habitudes et la vitesse d’un conducteur améliore sa consommation et lui permet de réduire ses coûts. C’est également le cas pour l’utilisation au quotidien des équipements d’un foyer, les consommateurs comprennent leur consommation et peuvent agir en conséquence pour rendre leur habitat moins consommateur en énergie et ainsi faire des économies.

 

La satisfaction client : L’IoT donne accès à des informations qui étaient jusque là des informations collectées à la main ou de manière imprécise, ou simplement inaccessibles. Cette nouvelle communication permet de multiplier les sources d’information et d’établir en temps réel l’état de fonctionnement d’un équipement. De manière concrète, c’est prédire quand il sera nécessaire de changer un équipement avant même qu’il tombe en panne afin de prévenir des impacts pour l’utilisateur. Les outils intelligents communiquent également sur l’emplacement GPS et le mouvement de l’objet tracé. Dans l’industrie du transport, c’est un suivi en temps réel des colis et une précision sur les dates de livraison et donc sur la satisfaction client. (3)

 

(1) Le Monde Informatique

(2) IDC-The internet of things moves beyond the buzz 2014

(3) Cisco, Introduction to the IoT, November 2013


Leave A Comment