OVH et la protection contre les DDoS pour tous

OVH, premier hébergeur européen et troisième mondial, innove. Tout comme Free, il impose une révolution à ses concurrents en proposant à un coût accessible à tous un service jusqu’alors haut de gamme. Ce service, c’est la protection contre les attaques par déni de service (DDoS).

Comme l’explique Octave Klaba, fondateur d’OVH, sur le site du groupe, depuis 2011, les attaques se sont démocratisées et renforcées, rendant insuffisantes les protections jusqu’alors en place (et gratuites).

Etant donné la puissance des attaques, la mise en place de solutions du marché permettant de protéger l’ensemble des datacenters du groupe occasionnerait un coût supplémentaire de 10 euros par mois et par client d’OVH.

OVH a donc développé un software spécifique en mesure de répondre aux attaques les plus violentes et a combiné cette protection avec les solutions du marché pour les attaques plus classiques. Ce mix de technologies a permis d’abaisser le coût total de protection à 1 euro par mois et par client.

Octave Klaba explique ensuite dans le détail le mode de fonctionnement de ces nouvelles protections.

Le rapport « Etat des lieux de l’internet » du 4T 2012 d’Akamai indique une hausse de 200% des attaques par déni de service sur un an (signalements des clients Akamai).
Les grands hébergeurs du marché doivent donc réagir en conséquence, ce que fait OVH. D’autant que les « effets de bord » d’une attaque (entre autres le fait de subir les conséquences d’une attaque contre votre « voisin de baie ») peuvent toucher tout un chacun.
Cela impose donc de proposer une solution de protection à tous, pour un prix modique.

L’interview d’Octave Klaba : http://www.ovh.com/fr/backstage/a1164.protection-anti-ddos-service-standard?goback=%2Egde_781497_member_273470141#%21


One Comment

  1. Louis-AlexandreL
    Louis-AlexandreL 14|10|2013 at 2:16 - Reply

    Une évolution intéressante, qui renforce l’offre de base : avoir un service accessible à distance. Toutefois, c’est un élément supplémentaire de solidité de l’offre, plus qu’une innovation.

Leave A Comment