Pékin veut suivre ses habitants en traçant leurs téléphones mobiles

George Orwell en a rêvé, la Chine est sur le point de le faire : tracer l’ensemble des déplacements des chinois vivant à Pékin grâce à leurs téléphones portables.

Si la justification du projet (réguler le trafic routier dans la ville) peut sembler crédible, on ne peut s’empêcher d’imaginer les usages qui peuvent être fait d’un tel dispositif.

Voici un article du site Le Monde Informatique, traitant de ce projet d’avenir

Big Brother is watching you :

L’annonce de ce projet de tracking mobile en Chine a été faite cette semaine via un article publié sur un site web du gouvernement (http://www.gov.cn/gzdt/2011-03/02/content_1814543.htm). Le système fonctionnerait en traçant les déplacements des 17 millions de résidents de la ville actuellement abonnés auprès de l’opérateur de télécommunications China Mobile. Dès que ces utilisateurs mettront en marche leur téléphone, le système pourra connaître leur localisation et savoir dans quelle direction ils se dirigent. Le projet vise à résoudre les problèmes liés à l’augmentation croissante du trafic: il y a parfois d’énormes perturbations sur les routes, certaines ayant pu durer jusqu’à neuf jours.Sauf que la Chine n’a pas très bonne réputation sur la manière dont elle utilise la technologie pour écraser la dissidence. Le gouvernement a ainsi piraté les comptes emails de militants des droits de l’homme et lancé des cyber-attaques contre des sites Internet appelant à des manifestations de protestation.

Le nouveau système voudrait utiliser les téléphones mobiles pour réguler le trafic dans différents secteurs de la ville, et voir en même temps comment les habitants de Pékin utilisent les transports, métro et autobus. Le communiqué ne donne pas de détails sur la manière dont le système fonctionnera, et indique seulement qu’il a reçu l’approbation des experts techniques quant à sa faisabilité. Selon cet article, les utilisateurs seront en mesure de s’inscrire et de recevoir des informations du système. Mais il est difficile de savoir si les résidents de Pékin auront la possibilité de se désabonner du tracking pour protéger leur vie privée. La commission Science et Technologie de Pékin, à l’origine du projet, n’a pu être jointe pour avis par notre correspondant sur place, Michael Kan d’IDG News Service. Même si le gouvernement chinois entend bien utiliser ces données pour mieux gérer la circulation, « à chaque fois que ce type d’information est collecté, le risque potentiel que ces données soient détournées de leur usage existe, » a déclaré Mark Natkin, directeur général de Marbridge Consulting, une entreprise de conseil basée à Pékin.

Une volonté de mieux surveiller la téléphonie mobile

Ce n’est pas la première fois que la Chine envisage de recueillir des données sur les utilisateurs à partir de leur téléphone mobile. L’année dernière, le gouvernement a déjà exigé des abonnés qu’ils utilisent leur véritable identité pour se connecter à leurs comptes de téléphonie mobile. La Chine compte plus de 850 millions d’utilisateurs de téléphone mobile, et un grand nombre d’entre eux utilisent une identité différente de celle figurant sur leurs documents officiels. Selon les experts, ces mesures pourraient faire partie d’une opération menée par le gouvernement chinois pour réduire l’anonymat dans la population. « Ce système pour suivre les déplacements de la population à Pékin pourrait aussi permettre de surveiller certaines personnes, » a ajouté Mark Natkin. « Les lois américaines et européennes pourraient considérer que ce projet constitue une violation de la vie privée, mais pas nécessairement ici, en Chine, » a-t-il ajouté.

Tout le monde ne voit pas ce système de tracking d’un mauvais oeil. « Il semble que le projet va observer ce qui se passe à une grande échelle. La quantité des données récoltées sera tellement importante, que je ne pense pas qu’il puisse y avoir une incidence sur la vie privée des personnes, » a déclaré Zhao Wei, patron de l’entreprise de sécurité chinoise Knownsec. « Je crois par contre que le système sera efficace pour résoudre certains problèmes de circulation, » conclut-il.

source : http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-pekin-veut-suivre-ses-habitants-en-tracant-leurs-mobiles-33065.html


Leave A Comment