Sport, santé et bien-être au travail avec la start-up SPORTUNITEE

Nous poursuivons nos entretiens “we love entrepreneurs”, aujourd’hui avec Hind El Mir, qui est à mes yeux une personne exceptionnelle à plusieurs titres : elle est diplômée de MINES ParisTech, elle a été près de neuf ans consultante à Kea & Partners, c’est une fondue de sport et, plus que tout le reste, c’est quelqu’un qui a brûlé ses navires pour entreprendre dans le secteur de sa passion : le sport, le bien-être et la santé. J’ai eu le plaisir de recueillir son aventure entrepreneuriale.

Sport, santé et bien-être au travail avec la start-up SPORTUNITEE

Quel a été ton parcours ?

Après mes études, j’ai été consultante pendant 9 ans. j’ai compris l’importance de créer les bonnes conditions pour engager au mieux les collaborateurs et aller chercher à la fois performance individuelle et réussite collective de l’entreprise.

Ajouté au mouvement actuel qui promeut le bien être au travail, et à ma passion pour le sport depuis mon plus jeune âge, créer SPORTUNITEE a été une conclusion évidente.

En quoi le sport renforcerait l’engagement des collaborateurs ?

Quand on fait du sport de manière encadrée, on renforce sa santé physique, ce qui a un retentissement sur la santé psychique et le bien-être global. Une personne mieux dans son corps , mieux dans son esprit est nécessairement dans de meilleures dispositions pour travailler efficacement et collaborer avec ses collègues.

Si on voit que son employeur investit pour cela, cela augmente l’attachement à l’entreprise et la valeur de la marque employeur.

En outre, comme les activités sportives se déroulent en groupe, cela permet de créer des liens supplémentaires et différents qui ne se créeraient pas dans l’organisation de l’entreprise.

Cela permet de briser des silos. Cela permet de passer des moments conviviaux et de créer des liens bénéfiques à l’individu et à l’entreprise.

Quel a été le déclencheur qui t’a fait quitter le confort du salariat pour l’incertitude de l’entrepreuneuriat ?

J’avais une carrière de consultante qui se déroulait bien, mais je voulais travailler dans le sport.

J’ai pris le temps de réfléchir. Entre les équipementiers, les salles de sports et les fédérations, il y avait peu de possibilités qui m’intéressaient.

J’ai vite vu qu’il fallait que je bâtisse mon propre concept, qui me ressemble.

Quelle était ta pratique du sport ?

En tant que consultante, il était très difficile de pratiquer en semaine, du fait de la charge de travail, des déplacements, des horaires irréguliers. Je pratiquais le week-end à raison de 3 à 4h le samedi et le dimanche.

Actuellement j’ai une pratique régulière. Je pratique maintenant des activités d’entraînement fonctionnel, du fitness.

Qu’est-ce que SPORTUNITEE ?

SPORTUNITEE propose une offre dediée et adaptée à toutes les entreprises.

Les interventions font intervenir deux types d’activités :

  • Un large panel d’activité sportive réalisable simplement dans les locaux sans infrastructure spécifique (yoga , pilates, boxe, cardio training, renfo…)
  • Des interventions thématiques sous formes de conférence / d’atelier pour apporter à la fois du contenu et de la mise en pratiques concrètes sur des sujets santé / bien-être : Nutrition, Posturologie, Massage antistress, sommeil

Notre approche consiste à :

  • Bien cadrer le besoin au démarrage et proposer la solution la plus adaptée.
  • Soulager l’entreprise sur tout l’aspect organisation pratique des activités avec, entre autres, une plateforme collaborative qui gère par exemple les inscriptions, les relances, pour les activités.
  • Sélectionner des professionnels (coachs, intervenants) : qualifié , expérimenté et adaptés à l’environnement du client …et avec qui j’ai moi-même pratiqué au préalable.
  • Conseiller de manière  globale sur la  démarche santé, bien-être et apporter  un suivi et un retour d’expérience régulier.

Notre but est d’apporter un accompagnement répondant à la situation de chacun de nos client.

Comment se déroulent les prestations ?

Une fois les solutions choisies et convenues avec nos clients, nous nous occupons de l’organisation pratique grâce à notre site web : cela permet de voir ce qui est organisé, de s’inscrire, de noter les sessions. Les salariés peuvent gérer leurs inscriptions avec autonomie. Cela nous permet de faire un reporting aux clients.

Nos clients sont très satisfaits de pouvoir pratiquer une activité sportive sans avoir à consacrer du temps pour aller dans une salle. Quelqu’un a d’ailleurs témoigné : « à 1855 j’étais sur mon PC, à 1900 j’étais sur mon tapis »

Nos clients n’ont pas besoin de dédier le temps de quelqu’un chez eux pour s’occuper de l’organisation pratique.

Notre autre conviction est la nécessité d’un suivi des prestations et de leur utilisation par les salariés. Cela aide nos clients à prendre du recul. Cela permet de déterminer si la formule est la bonne. Si l’apport de SPORTUNITEE est valorisé dans la politique de recrutement.

Nous aidons aussi nos clients à faire connaître et à animer l’offre chez eux, en appuyant et aidant à l’animation de la démarche en interne.

Qui sont les clients de SPORTUNITEE

Ils sont assez variés. En taille, nous avons des entreprises de toutes tailles, actuellement de 20 ou 500 personnes.

Nous avons des client de secteurs très varié, notamment Retail, Banque, Consulting, Communication.

Nos interlocuteurs sont très divers : Dirigeant, DRH, Comité d’Entreprise, Chief Happiness Officer…

Comment se déroulent les ventes ?

A ce stade de développement, tous nos clients sont des entreprises où j’ai bénéficié d’une mise en relation.

Le cycle de vente est long : il peut s’écouler un an avant de conclure une mission.

Ensuite, la récurrence est très élevée..

Combien ça coûte ?

Le budget de l’accompagnement varie bien entendu en fonction de la /des formule(s) choisie(s) mais nous pouvons illustrer avec une formule de base.

Une activité sportive collective hebdomadaire  sur un an incluant : Le cadrage et la préparation, la mise en œuvre et le suivi de l’activité sportive sur 1 année, l’accès et l’utilisation de la plateforme collaborative SPORTUNITEE, les reportings et points d’échange réguliers autour de la démarche, le prêt de petits matériel si nécessaire, correspondant à  un budget d’honoraires forfaitaires de 7 000 € HT.

Quelles sont les perspectives ?

Mon objectif est d’atteindre l’équilibre économique en 2018. Les cycles de ventes étant longs et les canaux de vente par réseau à ce stade, mon objectif est d’augmenter la notoriété de SPORTUNITEE.

Merci à Hind pour son temps et bonne chance à SPORTUNITEE

 

Voir aussi la video de l’offre : https://vimeo.com/229671951

Philippe Kalousdian

Philippe Kalousdian a fondé ISlean consulting avec Eric Villesalmon en 2008.Il intervient en innovation numérique, maîtrise des coûts informatiques, audit des organisations, des achats et d'outsourcing.Il a débuté comme ingénieur à SGN/Areva, en procédés de vitrification.Il rejoint Bossard en 2000 où il devient consultant en systèmes d’information.Philippe est diplômé de MINES ParisTech, chargé de cours au Mastère MSIT Mines-HEC, fait partie du conseil d'administration de MINES ParisTech Alumni, est membre fondateur de X-Mines Auteurs et du MOM 21.Il connecte ainsi des univers aussi divers qu'inattendus, ce qui crée de la valeur par sérendipité.Depuis 2014, il accompagne des Start-ups dans leur phase de démarrage, et il est CEO de l'une d'elle, OKAYBUS, depuis 2016.


Philippe Kalousdian

Philippe Kalousdian a fondé ISlean consulting avec Eric Villesalmon en 2008.Il intervient en innovation numérique, maîtrise des coûts informatiques, audit des organisations, des achats et d'outsourcing.Il a débuté comme ingénieur à SGN/Areva, en procédés de vitrification.Il rejoint Bossard en 2000 où il devient consultant en systèmes d’information.Philippe est diplômé de MINES ParisTech, chargé de cours au Mastère MSIT Mines-HEC, fait partie du conseil d'administration de MINES ParisTech Alumni, est membre fondateur de X-Mines Auteurs et du MOM 21.Il connecte ainsi des univers aussi divers qu'inattendus, ce qui crée de la valeur par sérendipité.Depuis 2014, il accompagne des Start-ups dans leur phase de démarrage, et il est CEO de l'une d'elle, OKAYBUS, depuis 2016.

Leave A Comment