La fin des stéréotypes sur les assistants grâce au digital !

La fin des stéréotypes sur les assistants grâce au digital !

Le métier d’assistant et d’assistante est malheureusement victime de stéréotypes :

  • c’est un métier féminin ;
  • une assistante passe son temps à se regarder et se limer les ongles en draguant son patron ;
  • une assistante est une femme stricte voire coincée avec un chignon des années 50.

Il y a quelques années, ces clichés nous faisaient doucement sourire mais maintenant deviennent de plus en plus irritants.

Les assistants à la base de la collaboration

Le métier d’assistant traîne malheureusement depuis des années cette vision réductrice qui plombe souvent l’ambiance dans une organisation. De plus nous oublions volontiers de mettre en avant l’impact positif des assistants sur notre travail et notre productivité. Dernièrement je me souviens d’un témoignage d’un contact qui me confiait : “les assistants sont la colle de l’entreprise, ils tiennent la baraque et nous les valorisons peu”. En effet le travail d’un assistant ne se voit pas quand il est bien fait. Dans le cas contraire tout le monde se plaint et la foudre s’abat sur eux.

Les assistants ont un rôle central dans l’organisation et favorisent la collaboration dans une société. Au travers de leurs expériences, ils ont su développer des compétences que certains de leurs collaborateurs ne maîtrisent pas toujours… Ils sont facilitateurs, multitâches, débrouillards, apprenants et volontaires.

 Grâce au digital, le métier d’assistant se transforme !

Depuis quelques années, le monde dans lequel nous vivons subit une grande révolution : la transformation digitale. Cette transformation rebat les cartes dans tous les métiers et dans tous les secteurs d’activité. Les entreprises et les individus deviennent alors connectés, apprenants et plus productifs. Les assistants par le biais de nouvelles technologies transforment et automatisent leurs tâches. Je me souviens de l’exemple d’une assistante qui gagnait du temps et de la productivité grâce à une application de dictée vocale pour rédiger ses documents.

 

Mais que faire de ce temps qui est libéré ? Il existe deux solutions :

  1. Donner plus de tâches ou de gens à gérer à l’assistant. Mais ce n’est pas forcément motivant et cela sera plus lourd à gérer en pression et en stress
  2. Utiliser toutes les compétences des assistants (la facilitation, la débrouillardise, la volonté d’apprendre) pour que le métier d’assistanat se développe vers la coordination transverse. Certes il y aura un effort pour les mettre dans les bonnes conditions et les rassurer mais ils en ont le potentiel, voire ils le font déjà !

 

Dans une France bourrée de stéréotypes, les métiers évoluent de manière discrète grâce au digital. Cette transformation nous permet de libérer du temps, d’acquérir de nouvelles compétences et d’utiliser nos potentiels. Ces opportunités sont donc à prendre en compte dans l’organisation des entreprises.

Sur le sujet de gain de productivité, vous pouvez lire cet article :  http://www.islean-consulting.fr/distraction-au-travail-productivite/

Vous avez une idée de produit ou business que vous gardez dans un coin de votre tête ? Je vous conseille la lecture de cet article : http://www.islean-consulting.fr/executez-idee-business/

Paul Schwebius

Dès la fin de ses études, Paul a plongé dans le grand bain de l’entrepreneuriat. Pour développer ses entreprises et notamment sa startup, il a affronté vents et marées grâce à sa débrouillardise, sa créativité et son pragmatisme. Surfant sur cette vague, il a su développer sa polyvalence et s’est lancé le défi de conseiller des startups dans leur développement. Prenant le cap du conseil, il croise la route d'ISlean consulting où il met aujourd’hui toutes ses compétences au service de ses clients.


Paul Schwebius

Dès la fin de ses études, Paul a plongé dans le grand bain de l’entrepreneuriat. Pour développer ses entreprises et notamment sa startup, il a affronté vents et marées grâce à sa débrouillardise, sa créativité et son pragmatisme. Surfant sur cette vague, il a su développer sa polyvalence et s’est lancé le défi de conseiller des startups dans leur développement. Prenant le cap du conseil, il croise la route d'ISlean consulting où il met aujourd’hui toutes ses compétences au service de ses clients.

One Comment

  1. Eric
    Eric 02|02|2017 at 5:54 - Reply

    Les assistantes sont formidables et leur travail souvent invisible ou peu valorisé ?
    Tu inclus également les assistantes parlementaires ? Tu veux te reconvertir dans le métier d’avocat ? J’en connais un qui a bien besoin de ton article pour sa défense en ce moment.

Leave A Comment