Windows Phone 7 : les premiers chiffres de ventes

A grand renfort de publicités ironisant sur les personnes qui passent leur temps à utiliser leur smartphone et visant de façon à peine voilée le concurrent iPhone, Microsoft a lancé la nouvelle version de son OS pour téléphones : Windows Mobile 7. Vendu comme intuitif, et centré sur les fonctionnalités les plus importantes attendues d’un smartphone (à l’opposé des gadgets de la concurrence, dixit les campagnes de publicités) il était censé permettre à Windows de revenir sur le devant de la scène des smartphones.

Alors qu’en est-il exactement sur ses quelques mois d’existence ? Voici un article du site business mobile traçant le court bilan 2010 de Windows Mobile 7 :

Microsoft lâche enfin les premiers chiffres autour de son nouvel OS mobile : 1,5 million de terminaux compatibles auraient été vendus aux opérateurs/distributeurs depuis moins de deux mois.

Pressé de questions sur le succès de Windows Phone 7 lancé fin octobre, Microsoft a fini par fournir quelques chiffres. Dans une sorte d’auto-interview sur le site ‘News Center’ de l’éditeur, Achim Berg, vice-président du business et du marketing pour les Windows Phone, ose un premier bilan.

Concrètement, 1,5 million de terminaux auraient été écoulés en six semaines. « Un départ prometteur qui correspond à nos attentes », déclare le responsable tout en soulignant que ce chiffre concerne les ventes de gros réalisées auprès des opérateurs et des distributeurs. Achim Berg se garde bien de fournir le moindre élément sur les ventes de détail auprès des consommateurs.

« Il nous faudra du temps »

Ce chiffre est-il bon ? Dans l’absolu oui, il illustre un réel intérêt des distributeurs pour le nouvel OS mobile de Microsoft qui pour beaucoup apporte une certaine rupture. D’autres souligneront que rapporté au nombre de références disponibles (une petite dizaine), la performance est mitigée. Surtout après la très massive vague de publicité opérée par le géant.

D’ailleurs, le responsable se garde bien de tout triomphalisme : « la concurrence est rude et ce n’est pas un sprint. Nous sommes dans la course mais il nous faudra du temps pour atteindre nos objectifs, éduquer nos partenaires et convaincre les consommateurs. Nous sommes tout à fait l’aise avec cela ».

La communication est bien rodée. Il y a quelques jours, Joe Belfiore, vice-président en charge de Windows Phone 7, usait du même discours. « Cela prendra certainement du temps » (pour redevenir l’un des acteurs principaux en termes de parts de marché) et cela prendrait plutôt quelques années que quelques mois.

Reste que Windows Phone ne semble pas encore susciter une attente forte malgré ses qualités. Selon une étude de Nielsen menée auprès des mobinautes américains sur les plates-formes les plus désirées par les consommateurs, 28% des répondants équipés de mobiles classiques souhaitent passer à Android, 25% à l’iPhone et seulement 7% « rêvent » d’un Windows Phone.

D’ailleurs, selon Gartner, la part de Windows Phone devrait passer de 4,7 % à 5,2 % l’année prochaine, pour retomber à 3,9 % en 2014.

Dernières informations dans cette interview : on compte désormais 18 000 développeurs qui travaillent sur WP7. Le Market compterait désormais 4000 applications.

source : http://www.businessmobile.fr/actualites/windows-phone-7-les-premiers-chiffres-de-ventes-39757018.htm#xtor=RSS-8


Leave A Comment